LA PRÉSENCE D'AMOUR
ou
Comment régler ses problèmes intérieurs

Le tableau suivant se trouve à présenter, dans la première colonne, les "modes" ou manifestations du Principe d'Amour, ou en d'autres termes de la "Présence ou Force d'Amour", tandis que dans la deuxième colonne figurent par ailleurs les "modes" ou manifestations du Principe de Peur.

Vous pourrez par ailleurs remarquer que l'on peut établir une certaine correspondance, et plus précisément une relation d'opposition entre les modes des deux colonnes qui sont disposés sur une même ligne ; c'est que, lorsqu'il peut paraître utile ou nécessaire d'établir un tel contraste,  les modes de l'Amour sont en effet disposés vis-à-vis de leur équivalents au niveau de la Peur, ou en d'autres termes de la version inversée de ces derniers, puisque l'Amour et la Peur se trouveraient à représenter les deux principes fondamentaux de l'Univers, ainsi que les deux éléments constituants de la dynamique ou dimension que l'on désigne sous le nom de Dualité, du moins selon la cosmologie présentée dans le livre "A Course of Love".

Pour faire face à une problématique intérieure ou extérieure, ou en d'autres termes à une manifestation ou une autre du Principe de Peur, il suffit apparemment de tout simplement faire intervenir un mode ou un autre du Principe d'Amour, ou plus précisément le ou les modes dont l'utilisation peut s'avérer la plus appropriée en fonction de la problématique en question, de même qu'en fonction de son propre style de personnalité. C'est d'ailleurs ce qui se voit décrit plus en détail dans l'entrée suivante du blogue La Force Intérieure : La Force d’Amour.

Source : http://errancesduneame.centerblog.net/rub-textes-a-mediter-.html?ii=1


  La Présence d’Amour


Précisons qu'un mode d'Amour ne devrait pas nécessairement être considéré comme l'unique solution pour contrer l'émergence du mode de Peur présenté comme son "vis-à-vis" dans ce tableau, et auquel il est donc possible de répondre en recourant à pratiquement n'importe lequel mode de l'Amour, quoi que l'idéal en fait serait surtout d'appliquer le mode dont l'utilisation, dans une situation donnée, pourrait se voir suggérée instantanément par sa propre intuition.

Ainsi, tous les modes ou aspects de la Peur, ou autrement dit de l'Ombre, représentent tout autant de problématiques demandant à ce qu'on y remédie, ou de besoins demandant à ce qu'on leur réponde.


Quant aux modes de l'Amour, et donc de la Lumière, ils constituent tous de potentiels remèdes à la Peur, et des antidotes à cette dernière, de sorte que tous peuvent être employées pour remédier à l'apparition d'une dynamique de Peur. Si la Peur se manifeste, il n'y a donc qu'à exposer celle-ci à une ou plusieurs modes de la Force d'Amour pour voir la Peur se dissiper, les Ténèbres s'illuminer et le problème se régler.

Alors que la Lumière soit, et que l'Amour soit donc dans nos vies... et avec notre esprit !...

AMOUR
PEUR
savoir face face à ses problèmes intérieurs ou extérieurs, en ayant recours à l'une ou plusieurs des manifestations suivantes de la Présence d'Amour être dans l'observation et la conscience des phénomènes intérieurs ou extérieurs chercher à éviter de faire face à quelque chose ; se montrer incapable de faire face à ses problèmes intérieurs ou extérieurs
entrer dans une dynamique de confrontation et d'opposition
s'employer à chaque instant à transmuter toute pensée ou émotion plus ou moins négative, à convertir en lumière toute trace d'ombre en soi-même, toujours en recourant à l'une ou l'autre des stratégies caractéristiques de la Force d'Amour, ou en laissant tout simplement l'intuition faire son travail à ce niveau
se laisser envahir par un ou plusieurs sentiments négatifs, comme la peur, le doute, l'insécurité, la détresse, la panique, l'irritation, l'impatience, la colère, la tristesse, le regret, la culpabilité, l'impuissance, le désespoir...

veiller à n'être habité à tout instant que par des pensées et émotions positives et donc caractéristique de l'Amour ; porter son attention sur des sujets positifs et constructifs, et demeurer vigilant envers toute diversion pouvant se voir provoquée à ce niveau par une dynamique de Peur
laisser ses pensées se porter vers des sujets négatifs et générateurs d'anxiété
ressentir pleinement une émotion positive, et notamment l'une de celles-ci : amour, gratitude, joie,  plénitude, sérénité, calme, paix, foi et espoir
ressentir intensément une forme ou une autre d'émotion négative
se remplir d'intentions bénéfiques envers les autres ; s'investir dans des projets constructifs
se laisser remplir d'intentions maléfiques envers les autres ; se laisser fomenter des projets destructeurs pour les autres ou pour soi-même
laisser ses actions se voir motivées par des émotions positives, telles que l'amour, la joie, etc.
laisser son action se voir guidée par des émotions négatives, telles que la peur, le stress, etc.
se laisser plus ou moins inconsciemment diriger par des raisonnements, croyances, patterns, conditionnements ou réflexes se manifestant de façon automatique en réaction à une situation donnée
suivre sa Voix Intérieure se laisser mener par des raisonnements mentaux ou des conventions sociales
faire ce que l'on sent vouloir ou devoir faire faire quelque chose sous l'effet d'une contrainte extérieure, ou parce ce qu'on se sent obligé de le faire
savoir prendre une décision, de manière à se prendre en charge au niveau intérieur ou extérieur
se laisser mener, au niveau intérieur ou extérieur, par certaines tendances ne s'avérant pas nécessairement positives
prendre conscience d'un problème ou phénomène intérieur ou extérieur, d'un personnage intérieur ou d'une autre personne ; prendre en considération cette personne ou cette chose, lui donner de l'attention.
devenir pleinement conscient, à tout moment, de chacune de ses pensées ou émotions, de chacun de ses gestes et de chaque élément de son environnement ; être attentif à tout ce qui peut se passer et à tout ce que l'on peut faire ou créer à l'extérieur comme à l'intérieur de soi-même
avoir l'esprit absent ; être inconscient de tout ce qui peut se passer autour de soi, à différents niveaux, ainsi qu'à l'intérieur de soi-même
agir de façon inconsciente, sans porter attention à ce qu'on fait, ou même aux conséquences que nos actions peuvent avoir sur les autres ou sur soi-même
se montrer plus ou moins inconscient de ses propres phénomènes intérieurs, ainsi que de ses comportements ou attitudes, et des effets que ceux-ci peuvent avoir autour de soi et sur les autres
penser et agir de façon rationnelle : savoir quel est son objectif, et s'assurer de poser les gestes qui puisse permettre de l'atteindre penser et agir de façon irrationnelle et non constructive ; ne pas nécessairement être en contrôle de nos actions ou réactions, et ne pas même nécessairement savoir pourquoi on agit comme on peut le faire
ne penser qu'à l'immédiat, se montrer incapable de voir à moyen ou à long terme
se préparer à faire face à un événement ou d'un phénomène futur dont les conséquences pourraient s'avérer difficiles à supporter, ne serait-ce que pour être ainsi d'autant plus en mesure d'accueillir ce dernier avec sérénité et équanimité  redouter l'occurrence d'un événement ou d'un phénomène futur dont les conséquences pourraient s'avérer difficiles à supporter ; être dans l'appréhension
être proactif ; anticiper les problèmes, se préparer à faire face à ces derniers avant qu'ils ne se manifestent  être toujours en mode réaction, et donc en mode panique
observer attentivement et minutieusement toute sensation ou tout phénomène intérieur
simplement observer une pensée, une émotion, un personnage intérieur, un phénomène ou une dynamique intérieurs ou extérieurs, une situation ou un état, un objet, sans pour autant s'y attacher de quelque façon que ce soit réagir de façon pratiquement inconsciente, sans même avoir pris la peine de se demander si une telle réaction s'avérant en fait appropriée
laisser ses pensées circuler sans s'y attacher ; créer le vide à l'intérieur de soi-même avoir l'esprit constamment rempli ; se montrer incapable de faire autrement que de laisser chaque pensée ou émotion se développer indéfiniment, de laisser son esprit divaguer et vagabonder ; passer d'un sujet à un autre sans qu'on puisse ou qu'on essaie même d'y faire quoi que ce soit
mettre de l'ordre dans sa vie intérieur et extérieure laisser le chaos régner dans sa vie intérieure et extérieure
se préparer afin d'être prêt à faire face à une épreuve ou une circonstance quelconque
ne pouvoir envisager de faire face à une épreuve ou une circonstance quelconque avant d'y être totalement préparé ; se chercher des prétextes pour éviter de faire ce qui doit être fait
penser, agir et vivre de façon harmonieuse
penser, agir ou vivre de façon chaotique
penser et agir de façon posée et rationnelle ; penser avant d'agir, et choisir ses pensées
agir de façon impulsive ; se laisser mener à tout moment par l'une ou l'autre des pulsions
créer par l'esprit : visualiser ce qu'on souhaite voir se produire, et laisser ensuite la foi transformer ce souhait en réalité laisser le doute détruire ses créations, en  emmenant à visualiser ce que l'on ne voudrait pas voir se produire

nourrir de ses pensées l'image des phénomènes dont on voudrait pourtant se prémunir, de sorte que l'on en vient ainsi à pratiquement engendrer ces derniers
créer une projection, une image mentale de ce qu'on voudrait accomplir, d'un résultat que l'on voudrait atteindre, ou de ce que l'on voudrait voir se produire se créer des attentes ; éprouver de l'appréhension dans l'attente d'un certain dénouement ; dépendre de l'atteinte d'un résultat pour se sentir à l'aise
s'ouvrir aux autres, à la Divinité et à la Vie se refermer sur soi-même, refuser tout contact avec l'extérieur ou la Divinité
prier, clairement demander à l'Univers ce que l'on souhaite obtenir

avoir foi en la Divinité, quelle que soit la forme sous laquelle on peut l'invoquer
douter de l'Action Divine, manquer de foi en l'avenir
avoir foi en la perfection du plan divin ; avoir la foi en le fait que ses prières seront exaucées, tout en respectant la Volonté Divine
demander l'assistance d'une forme ou une autre de la Divinité se fermer à l'aide pouvant provenir de l'extérieur ou de la Divinité
demander une forme ou une autre de protection divine ; se réfugier auprès de la Divinité
chercher avant toute chose à accomplir la Volonté Divine, quelle qu'elle soit ; savoir mettre la Volonté Divine au dessus de la sienne ; savoir laisser être ce qui doit être faire passer ses propres souhaits et besoin avant ceux de l'Autre ou de la Divinité
accepter pleinement les choses telles qu'elles sont, accepter la Volonté Divine refuser que les choses soient comme elles sont ; désirer que la réalité soit autre que ce qu'elle est
se plaindre ; condamner l'une ou l'autre forme de la Divinité pour quoi que ce soit qui puisse arriver
refuser de s'en remettre à la Volonté Divine ; aller jusqu'à s'opposer ouvertement à cette dernière
être dans le refus et la frustration
voir les obstacles comme des occasions de se surpasser, notamment dans sa capacité d'acceptation, et de progresser ainsi dans son cheminement intérieur autant qu'extérieur.
se borner à réagir à la présence d'obstacles de par le simple refus de ces derniers, en se cantonnant notamment dans les émotions ou attitudes suivantes : colère, plainte, mélancolie, résignation
se montrer équanime ; savoir accueillir avec flegme, voire avec sérénité les événements négatifs tout comme les événements positifs
réagir fortement à tout événement moindrement négatif, sans que cela s'avère nécessairement utile
savoir laisser aller les choses et s'en remettre au destin se préoccuper par rapport à une situation donnée, ou par rapport à l'avenir ; s'acharner à vouloir contrôler quelque chose, au risque de faire au final plus de tort que de bien
savoir accepter ce qu'on ne peut changer, et ce sur quoi on n'a aucun contrôle éprouver du ressentiment pour des choses que l'on ne peut pourtant pas changer ; vouloir contrôler ou modifier ce sur quoi on n'a pourtant aucun contrôle
être « optimaliste » : chercher à atteindre le meilleur résultat possible  être perfectionniste : rechercher la perfection même si cela ne s'avère pas réalisable
voir en soi-même le seul Maître de sa vie ; se reconnaître comme étant totalement libre de ses choix, à commencer par ceux de l'attitude à adopter en réaction à ce qui peut se produire à l'intérieur ou à l'extérieur de soi-même sentir que l'on perd le contrôle de ses pensées ou émotions, et donc la maîtrise de soi-même ; se sentir déséquilibré

éprouver un sentiment de désordre ou de maladie mentale ; sentir que l'on adopte des pensées ou des comportements caractéristiques de l'un ou plusieurs des troubles mentaux suivants : dépression, anxiété, manie, obsession et compulsion, dépendance à une substance ou à quoi que ce soit, phobie, panique, schizophrénie,  psychopathie, etc.
adopter une attitude humble et dévouée ; être dans le service afficher une attitude orgueilleuse, suffisante et arrogante
se montrer orgueilleux : se considérer comme étant supérieur au reste de la Création
se montrer égocentrique : considérer que l'on mérite davantage que les autres
sentir et laisser circuler l'énergie en soi-même ou entre soi-même et une autre personne
porter son attention sur un phénomène intérieur ou extérieur ; lui donner de l'attention
accepter ses phénomènes intérieurs, les laisser se dévoiler et se déployer en soi-même
laisser phénomènes intérieurs se transmettre directement en actions ; les laisser agir à l'extérieur de soi-même, et se laisser ainsi contrôler par ces derniers
laisser ses phénomènes intérieurs prendre place en soi-même chercher à fuir ou à cacher ce qui peut se passer dans son intériorité
accueillir toute sensation ou émotion que l'on peut éprouver, ou tout personnage intérieur qui peut se présenter refuser, refouler, cacher à soi-même et aux autres ses sensations ou phénomènes intérieurs
reconnaître ses sensation, émotions, personnages ou phénomènes intérieurs pour ce qu'ils  sont, et les laisser être tels qu'ils sont, sans chercher à les modifier ou les contrôler
accueillir son ombre intérieure et reconnaître sa valeur
parler à ses personnages intérieurs, et écouter ce qu'ils ont à dire ;  reconnaître leur contribution et les assurer de son soutien
écouter sa voix intérieure, ou en d'autres termes suivre son intuition ;  faire ce que l'on ressent comme étant la bonne chose à faire ne se laisser guider que par ses raisonnements mentaux, ou par ses pulsions ou émotions ; ne pas savoir écouter sa voix intérieure, ou carrément l'ignorer ; se montrer aveugle ou insensible aux signaux de l'Univers
se montrer réceptif ; porter attention aux signes de l'Univers
reconnaître et accepter ce qui se présente, et tel que cela se présente se résigner à la présence et à l'action potentiellement nuisible d'un phénomène intérieur ; abandonner tout espoir de pouvoir y changer quelque chose
laisser-être, laisser toute chose être dans ce qu'elle est sentir que l'on se sacrifie, et que l'on permette donc que se produisent chez soi des sensations négatives que l'on se trouve à n'être pourtant pas prêt à accueillir
donner, accorder ou rendre à l'Autre, à personnage intérieur, ou à un phénomène intérieur ou extérieur la liberté d'exister et de se déployer
contraindre ou restreindre l'expression de l'Autre, d'un personnage intérieur, ou d'un phénomène intérieur ou extérieur ; chercher à l'empêcher d'exister
exprimer ce que l'on peut penser et ressentir, de quelque façon que ce soit ; partager ses idées et ses émotions, qu'elles soient positives ou négatives
oser exprimer ce qu'on peut avoir à exprimer, et en assumer les conséquences se taire, cacher ses pensées, de peur des conséquences pouvant être associées au fait de s'exprimer
savoir exprimer ses besoins, et communiquer son insatisfaction ; mettre ses limites, savoir dire non
se laisser exploiter ou opprimer par les autres et accumuler de la frustration, jusqu'à ce que celle-ci en vienne à ne pouvoir faire autrement que d'exploser et causer ainsi du tort aux autres ainsi qu'à soi-même
exprimer verbalement, physiquement ou mentalement l'amour que l'on peut ressentir envers une personne, un personnage, un être, une chose ou la Divinité

respecter toute forme de vie, quelle qu'elle soit faire peu de cas de la vie, et aller jusqu'à tuer pour le plaisir, ou s'engager dans des comportements auto-destructeurs
veiller à épargner aux autres un une circonstance défavorable que l'on a pu expérimenter, ou un mauvais traitement que l'on a pu subir dans le passé faire subir aux autres un mauvais traitement dont on a soi-même pu être victime ; laisser se voir appliquées aux autres les mêmes circonstances défavorables que l'on a pu expérimenter de par le passé
apprécier ce qu'on peut avoir et ce qu'on peut vivre ; éprouver de la gratitude pour tout phénomène positif ou négatif pouvant prendre place à l'intérieur ou à l'extérieur de soi-même se montrer incapable d'apprécier ce qu'on peut avoir ou ce qu'on peut vivre, ou de ressentir pour cela de la gratitude sous une forme ou une autre
ne pas savoir apprécier ce qu'on a, et ne penser qu'à ce qu'on veut avoir
ressentir de l'amour et de la gratitude pour ce qu'on est, pour ce qu'on a, pour ce qu'on fait et pour ce qu'on vit ; ressentir de l'amour envers toute personnage, tout personnage intérieur, tout être, tout objet, tout phénomène ou toute situation pouvant être relié à soi-même de près ou de loin être perpétuellement insatisfait de ce qu'on a ; sentir que l'on en veut toujours plus et que l'on désire toujours quelque chose d'autre
désirer ce qui est autre, ce qui n'est pas la réalité
être dans le désir et la dépendance
être dans la compassion ; éprouver de la compassion envers tout être ou tout phénomène intérieur ou extérieur
faire preuve d'insensibilité ou d'indifférence, notamment envers un être ou phénomène intérieur ou extérieur
être dans la compréhension de l'Autre, d'un personnage ou d'un phénomène intérieur se montrer indifférent à ce que peuvent vivre les autres ou ses divers personnages intérieurs ; se montrer insensible aux diverses formes de souffrance qu'ils peuvent expérimenter
faire preuve de chaleur ; être accueillant
faire preuve de froideur ; se fermer aux autres
éprouver un sentiment de plénitude
éprouver un sentiment de manque
se montrer capable de voir le côté positif des choses ou d'une situation donnée ne réussir qu'à voir le côté négatif des choses ou d'une situation donnée
se montrer capable de percevoir ses supposés problèmes comme des occasions de croissance et d'apprentissage, et donc comme des opportunités à saisir et des défis à relever se sentir persécuté par le fait d'avoir à expérimenter un événement plus ou moins négatif ; se camper dans un rôle de victime
se montrer optimiste ; être confiant, et avoir espoir en l'avenir se montrer pessimiste et cynique ; manquer de confiance, ou perdre espoir en l'avenir
se comparer à ceux qui sont moins favorisés que soi, afin de s'aider soi-même à apprécier ce qu'on a
se comparer à ceux qui sont plus favorisés que soi, et ne générer ainsi que du ressentiment et de la jalousie
être satisfait de ce qu'on a pu accomplir se sentir dans l'attente d'un quelconque dénouement ou résultat favorable
être fier de qui on est, et de ce qu'on accomplit ne pas savoir reconnaître sa propre valeur, se dévaloriser
vivre l'instant présent se sentir attaché au passé, à l'avenir, à une personne ou à un quelconque objet ou phénomène intérieur ou extérieur
revivre des sentiments négatifs associés notamment au passé ou à l'avenir
s'aimer soi-même ; témoigner de l'amour envers soi-même, de quelque façon que ce soit, et savoir s'accorder à soi-même ce dont on a besoin manquer d'amour envers soi-même, et se refuser ce dont on pas pourtant besoin
accepter de se laisser soigner, de se laisser guérir ; s'ouvrir à l'amour de Dieu et des autres, s'ouvrir à la guérison
refuser un traitement, refuser la guérison d'un blocage intérieur ou d'une blessure quelconque
se permettre, se donner la permission de vivre un état intérieur positif ou négatif s'empêcher soi-même de vivre des expériences ou des états intérieurs positifs ; refuser et refouler les sentiments négatifs
profiter pleinement de toute sensation positive, et être à l'écoute de tout besoin intérieur ou extérieur qui pourrait se manifester, pour ensuite répondre à ce dernier ne pas savoir profiter pleinement d'une sensation positive ou de l'instant présent ; prendre pour acquis ce qu'on a ou ce qu'on vit
se donner le droit de vivre des expériences et des états intérieurs positifs ou négatifs se montrer négligent envers soi-même, refuser de répondre aux aspirations supérieures de son âme, voire même à ses besoins les plus élémentaires
faire ce qui nous procure joie, plaisir et satisfaction se forcer à faire quelque chose
se détendre, se divertir ou s'engager dans une activité positive pour le plaisir de la chose  chercher à se détendre, se divertir ou s'engager dans une activité positive de manière à fuir une certaine réalité
se sentir en contrôle de ses pensées et émotions, et donc en maîtrise de soi-même ; se sentir équilibré
être dans le pardon


comprendre les raisons pouvant emmener l'autre, ou un personnage intérieur à se comporter d'une façon plus ou moins bénéfique
manifester de l'empathie : partager les sentiments de l'Autre, les vivre avec lui
se montrer chaleureux envers l'Autre ou envers un personnage intérieur
se montrer froid envers l'Autre ou envers un personnage intérieur
savoir calmer et apaiser une personne, un personnage intérieur qui en a besoin

sécuriser, supporter et réconforter l'Autre, un personnage intérieur, son Enfant Intérieur ou son Partenaire Intérieur
expliquer à l'Autre,à son Ombre ou à son Enfant Intérieur en quoi il n'a pas à se sentir menacé par une situation extérieure ou par une décision que l'on pourrait prendre
 savoir dialoguer avec l'autre ou un personnage intérieur, notamment pour l'emmener à comprendre qu'un certain comportement n'a plus besoin d'être reproduit
prendre en charge, protéger et supporter sa Présence Intérieure ; porter soi-même le poids de son Être
se réfugier sous sa propre protection
sentir que l'on est pris en charge, protégé et supporté
parler à son Enfant ou Partenaire Intérieur, et savoir aussi l'écouter refuser d'écouter son Partenaire Intérieur, ou en d'autres termes ses propres besoins, son propre ressenti ; être en guerre contre soi-même
faire équipe avec son Partenaire Intérieur, ou en d'autres termes avec soi-même
être comme une mère qui console un enfant

prendre quelqu'un dans ses bras, physiquement ou dans l'esprit
se comporter comme un bon parent, et démontrer envers l'Autre ou envers son enfant intérieur les attitudes suivantes : bienveillance, chaleur, tendresse, tolérance, compréhension, patience
se comporter comme un mauvais parent, et démontrer envers l'autre ou envers son enfant intérieur les attitudes suivantes : insouciance, négligence, cynisme, intolérance, dureté, sévérité, impatience
chercher à régler un problème, à guérir une blessure ou à libérer un blocage
se comporter de manière à fuir un problème, à seulement protéger une blessure de l'extérieur (et en d'autres termes à simplement « mettre un pansement ») ou à entretenir un blocage, en refusant de faire face à une problématique donnée, ou d'y répondre de façon constructive
savoir faire face à la réalité vivre dans un univers virtuel
éprouver un sentiment de guérison de libération et de satisfaction ; faire en sorte que l'on puisse éprouver de telles émotions positives

éprouver un sentiment de choc, sentir que l'on a reçu un coup
éprouver une sensation de blocage ou de blessure
se sentir libre de toute contrainte, de toute limite ; agir par choix, et en assumant d'avance les conséquences de ses choix

se sentir libéré d'une charge quelconque, qu'elle soit intérieure ou extérieure

se sentir restreint par des limites temporelles ou physiques ; agir sous la contrainte d'une pression extérieure
expérimenter un état de calme, de quiétude et de paix ; éprouver un sentiment de détente et de bien-être éprouver stress et anxiété
ressentir du plaisir et de la satisfaction éprouver un sentiment de pression, de tension ou de charge
éprouver un sentiment de jouissance et d'extase : s'abandonner au plaisir ; expérimenter un état de grâce
ressentir pleinement une émotion positive pouvant notamment être associée à une expérience vécue dans l'instant ou auparavant
ressentir pleinement l'émotion positive associée au dénouement futur d'une quelconque problématique
exprimer, laisser se manifester son amour, sa joie et ses émotions positives
nourrir et répéter les pensées et comportements pouvant s'avérer bénéfiques pour soi-même et pour les autres

répondre à un besoin, qu'il soit d'ordre physique, émotionnel, intellectuel ou spirituel : fournir le genre d'assistance qui peut être demandé, accorder ce qui a besoin d'être accordé
répondre à son besoin : faire ce qui doit être fait et accordé ce qui doit être accordé pour que son besoin puisse trouver satisfaction

sentir que l'on a répondu à son besoin, que l'on a reçu ce que l'on avait demandé

donner et recevoir prendre ce qui n'a pas nécessairement été donné ; refuser ce que l'on a pourtant pu se faire offrir
vivre dans le service envers Dieu, un Autre, les autres ou son Être ; être constamment attentif aux besoins et priorités de  Dieu, de l'Autre, des autres ou de son Être
être prêt à toujours offrir davantage être toujours prêt à en demander davantage
aimer inconditionnellement ; donner sans rien espérer en retour aimer conditionnellement ; ne donner que pour ensuite recevoir
agir et servir avec détachement, et sans donc se sentir attaché au but de son action, ou au résultat de son service n'agir que pour atteindre le but de son action ; ne servir que pour bénéficier du résultat de son service
renoncer et lâcher prise
s'en remettre à la Volonté Divine, laisser être ce qui doit être
avoir foi en l'Action Divine ; se dire que tout ira pour le mieux
laisser les choses s'accomplir d'elles-mêmes
se laisser porter par la Divinité, être dans la foi
simplement se laisser porter ; se laisser être
aller vers l'inconnu, être prêt à accorder ce que l'on pouvait refuser d'accorder
savoir lâcher prise

se libérer de ses attachements :  se détacher d'objets, phénomènes ou situations extérieurs ou intérieurs auquel on peut être attaché, ainsi que de son ego ou sentiment d'individualité ; savoir renoncer à de tels objets, phénomènes ou situations, ainsi qu'à son propre ego ou sentiment d'individualité rester attaché à des objets, phénomènes ou situations extérieurs ou intérieurs, ainsi qu'à son propre ego ou sentiment d'individualité ; se montrer incapable de renoncer à de tels objets, phénomènes ou situations, ainsi qu'à son propre ego ou sentiment d'individualité
se montrer plus ou moins obsédé par la quête, la possession et l'accumulation d'une forme ou d'une autre de bien ou d'avantage matériel
s'affranchir d'une forme ou une autre de désir, d'attachement ou de dépendance
se sentir dépendant envers quelque chose qui se trouve ainsi à représenter une drogue, ne serait-ce que pour soi-même
savoir se détacher de ses préoccupations extérieures,  afin de pouvoir plutôt s'occuper de soi-même, de quelque façon que ce soit ; savoir mette sa vie intérieure au dessus de sa vie extérieure, ne serait-ce que pour un bref instant

savoir se défaire de son sentiment d'ego, d'individualité demeurer attaché à son ego, ou sentiment d'individualité tel qu'on peut soi-même le concevoir ; refuser de le laisser évoluer
être engagé dans un processus de continuel dévoilement de son Être
savoir s'identifier à Autre que soi, à plus grand que soi : à l'Autre, ou à son Être Suprême
se donner, cesser d'exister, devenir le vide
donner sa vie, verser son sang, sa sueur ou ses larmes pour les autres ou pour Dieu
ne chercher qu'à se protéger, ne penser qu'à soi-même
laisser place, céder la place, donner place à l'Autre, à ce qui est Autre que soi
laisser les ténèbres se voir mises en lumière
laisser la peur et le stress se voir converties en confort et en détente
convertir les ténèbres en lumière ; se laisser soi-même être transformé en quelque chose d'Autre

savoir dédramatiser et relativiser une situation supposément problématique, notamment en recourant à l'humour
empirer une situation déjà problématique, en se moquant de l'Autre, ou en le dénigrant de quelque façon que ce soit
trouver une façon positive d'exprimer une disposition semblant jusque là négative
prendre conscience de ses phénomènes intérieurs, ainsi que de ses comportements ou attitudes, et des effets que ceux-ci peuvent avoir autour de soi et sur les autres
rechercher la nature et la cause d'un problème, ainsi que des solutions à ce dernier
poser des questions afin de révéler la cause d'un phénomène intérieur, puis la cause de cette cause elle-même, et ainsi de suite
se demander quelles sont les raisons qui nous emmènent à nous comporter d'une façon ou d'une autre, et se demander si ces raisons s'avèrent réellement pertinentes, pour ensuite déterminer dans quelle mesure une certaine forme de réaction peut s'avérer utile et appropriée, et dans quelle mesure elle peut s'avérer plutôt inutile, sinon carrément nuisible s'entêter à engendrer un comportement, un état d'esprit, une pensée ou une émotion qui ne peut pourtant faire autrement que d'entraîner des conséquences négatives pour les autres ou pour soi-même
se montrer capable de voir une situation dans son ensemble s'entêter à ne vouloir considérer qu'un seul aspect d'une situation donnée, tout en faisant abstraction d'autres aspects pouvant être perçus selon d'autres perspectives, et notamment selon le point de vue des autres
s'ouvrir à d'autres façons de penser et de voir les choses ne réussir à voir les choses qu'à travers le prisme d'une certaine idéologie
rechercher la conciliation entre deux démarches différentes ; rechercher l'équilibre entre les extrêmes
percevoir qu'une démarche ne peut se faire qu'aux dépens d'une autre ; voir les choses en noir et en blanc
se montrer capable de comprendre la perspective et la situation de l'Autre ne penser qu'à soi-même et à ses propres intérêts ; faire peu de cas des autres et de leurs besoins
se montrer capable d'éprouver de la compassion pour l'autre
savoir reconnaître en quoi on est responsable de ses problèmes intérieurs et extérieurs ; savoir reconnaître en soi-même les aspects des autres qui peuvent le plus nous agacer, ou que l'on peut le plus ardemment désirer projeter sur les autres ses propres défauts, de même que ses propres qualités : refuser de reconnaître que si l'on réagit en voyant ceux-ci à l'extérieur, c'est qu'ils sont également présents à l'intérieur
se déresponsabiliser vis-à-vis de ses propres problèmes ; ne pas savoir faire mieux qu'accuser les autres pour tout  sentiment de blessure ou de frustration que l'on peut éprouver ; se borner à chercher des boucs émissaires et à rejeter sur eux le blâme pour quoi que ce soit de plus ou moins négatif qui puisse arriver
assumer les conséquences de ses propres actions ou erreurs faire porter aux autres les conséquences de ses propres actions ou erreurs 
savoir se calmer soi-même, et veiller à régler ses problèmes intérieurs d'une manière aussi complète que possible avant d'interagir avec qui que ce soit faire subir aux autres ses sentiments négatifs ; faire porter aux autres le poids de ses propres problèmes
s'excuser envers l'Autre pour tout tort qu'on a pu lui causer, et envers son Âme pour toute pensée ou émotion négative que l'on a pu créer ou nourrir
rechercher la réconciliation ; se montrer prêt à faire les premiers pas
rechercher la confrontation, ou entretenir un état de division ; attendre de l'autre qu'il fasse les premiers pas, en se disant que c'est à lui de le faire

se comparer aux autres d'une façon qui implique hiérarchisation et dévalorisation, que ce soit à l'endroit des autres ou de soi-même
savoir complimenter les autres et reconnaître ainsi leurs forces et leur valeur ; savoir de même louanger la Divinité, et célébrer la Vie sous toutes ses formes
encourager une personne ou un personnage intérieur, notamment en rappelant sa valeur et en l'assurant de son support
mettre en évidence le côté positif des choses dans le but d'encourager une personne ou un personnage intérieur, notamment en mettant l'emphase sur les forces de celui-ci et sur le support qu'il peut obtenir de son entourage
minimiser l'attention pouvant se voir portée sur le côté négatif des choses, toujours dans le but d'encourager une personne ou un personnage intérieur, en relativisant l'importance de tout problème extérieur ainsi qu'en aidant à comprendre sa cause et même à développer un sentiment de compassion envers celui qui a pu le provoquer, afin que le problème en question puisse se voir dépersonnalisé, et que la personne ou le personnage puisse donc en venir à comprendre que ce dernier n'a pas nécessairement de rapport avec lui en particulier
savoir écouter l'autre de manière inconditionnelle, en acceptant telle qu'elle est sa façon de s'exprimer ou de voir les choses, et sans notamment chercher à l'interrompre ou à corriger ses propos pour quelque raison que ce soit se montrer incapable d'écouter l'autre, que ce soit parce qu'on refuse un certain aspect de ses propos ou de sa façon de s'exprimer, ou parce qu'on se trouve à être surtout préoccupé par la communication de son propre message et l'expression de sa propre perspective
prêcher par l'exemple, et laisser les autres découvrir par eux-mêmes ce qu'ils devraient faire ou penser. dire aux autres quoi faire, ou chercher à leur imposer une façon d'agir ou de penser.


Love Or Fear? Which One Are You Allowing to Drive Your Life
On LOVE and FEAR